Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+

BANDEAU-CRUMBLE-30052015SOIRÉE STONER PSYCHÉDÉLIQUE / CLASSIC 60’S-70’S
20h30 / 6€ / La Scène Michelet, Nantes
[…]

SUNDER (Hard-rock/60-70’s classic/Psych, Lyon)
Épique, héroïque, flamboyant, classieux, ambitieux, intègre, hypnotique, tant d’adjectifs pour qualifier le projet de ces lyonnais, qui nous dégomment la tête depuis maintenant 6 ans. Dès le départ le ton était donné, avec un line-up tout à fait solide, technique, inspiré, où l’on retrouvait Julien Meret (Lead Guitar/Vocals), Jessy Ensenat (Drums/Percussions), Nicolas Baud (Guitar/Keyboards & Vocals, et Vincent Meley (Bass). C’est donc en 2009 qu’ils ont formé le projet The Socks. Les influences sont claires, limpides, et données d’entrée de jeu : Led Zeppelin (Led Zeppelin Official) / Black Sabbath, soit deux mastodontes du hard-rock 60-70’s ; point barre !
Forts d’une écoute attentive des grands du blues, mais aussi et surtout de la crème de crème des génies de créations rock des 60-70’s (Led Zepp’, Black Sabb cité en haut, ms encore Cream, MC5, Frank Zappa, Grateful Dead, The Doors, Jefferson Airplane (Jefferson Airplane band), ou Jimi Hendrix pour ne citer qu’eux), les quatres gaillards vogueraient entre une musique aux sonorités stoner et au délicieux son vintage, blues, groovy et fuzzy à souhait, mais aux inspirations hard-rock, psychédélique, voir même rock progressif par les structures changeantes de ses morceaux. Rajoutez à cela le coté épique de leurs compositions, et vous vous approchez de la brillante scène scandinave, et germanique : on pense tout de suite à Graveyard ou encore KADAVAR. La plus éclatante des preuves reste bien évidemment leur selftitled, sorti en 2014 chez l’incontournable label américain Small Stone Records (Acid King, Sons of Otis, Dozer, Brain Police, Greenleaf, Wo Fat, Sasquatch).
Coté scène, le groupe, aura pu rejoindre l’affiche de grands festivals pourvus de groupes tout à fait prestigieux, tels que DesertFest Berlin, Desertfest London (TheDesertFest), Up in smoke fest (UP in SMOKE indoor festival in Z7) coté festival, et Fu Manchu, Brant Bjork, Radio Moscow, Blues Pills, Kadavar, Earthless, Scott H. Biram coté groupes pour ne citer qu’eux.
Devenu aujourd’hui Sunder, soit nouveau départ, avec un line-up équivalent, le groupe signe aujourd’hui chez le prestigieux Tee Pee records (Earthless, The Atomic Bitchwax, Karma to Burn, The Shrine, Truckfighters,…).
Si le groupe en serait donc une simple découverte pour l’ouest, inutile de vous dire qu’ailleurs ils n’en sont bien évidemment plus à cette étape. Attention du TRES TRES lourd en perspective ; Difficile de ne pas tomber sous le charme…
Bandcamp

LIBIDO FUZZ (Heavy Blues/60-70’s, Bordeaux)
A l’instar des bonnes bouteilles de son vignoble, Libido Fuzz provient d’un cépage plutôt prestigieux : jeune trio frais âgé d’une vingtaine d’année, une écriture qui tire ses influences des savoureuses années psychédéliques, un son fuzzy gras, crémeux et des plus appétissants, et une bonne dose de culot ! Repéré au désormais incontournable et culte Binic Folks Blues Fest (La Nef D Fous, Binic, BZH) l’été 2013, les trois compères ont su mettre tout le monde d’accord : à la croisée d’une énergie punk rétro aussi débordante qu’un MC5, et d’une maîtrise scénique et technique tout à fait honorable, Libido Fuzz se sont positionnés en véritables patrons Blues-Rock sur la grande scène du fest et on véritablement atomisé le public. Un concert dont il serait difficile de ne pas se rappeler. De retour dans l’ouest après une belle pelotée de tournées (en compagnie de Blues Pills, Kadavar, The Machine, Prisma Circus, Sungrazer, Left Lane Cruiser, Mars Red Sky, etc..) et une maturité scénique accrue, ils sont toujours accompagnés par le très chouette et le jeune label allemand Pink Tank (Sautrus, Dopelord, StoneBirds, Craang), et reviennent nous voir pour défendre leur nouvel album « Kaleido Lumo Age ». Miam miam…. !!
Bandcamp

RED IS DED (Stoner-psych/Rock’n Roll, Mauges)
Red is Dead n’est pas seulement le nom du film d’Odile Deray dans le classique « La Cité de la peur », c’est également un putain de groupe de stoner !!!
Né en 2011 au cœur des Mauges, le quatuor nous balance un stoner rock puissant qui sent bon la 8.6 et la sueur. Clairement inspiré par leurs mentors de la scène fuzz ( The Sword, Orange Goblin, Fu Manchu ou encore les patrons Black Sabbath), leur son gras teinté de guitares puissantes, d’une basse vrombissante, d’une rythmique alternant à merveille passages pachydermiques ou speedés, devient une véritable ode au Desert Rock !
STAY DRUNK MOTHERFUCKERS !
Bandcamp